Part 2 : Sydney la surprenante

La saint Sylvestre à Sydney

Fêter le réveillon du Nouvel An à Sydney : check !

Un rêve qui a pu tourner au cauchemar si nous n’avions pas fait preuve d’anticipation et de patience ! Il faut savoir que le 31 décembre un « mini » feux d’artifice est tiré à 21h (pour les enfants/familles) et un autre, le VRAI spectacle est organisé à minuit pile. L’évènement se déroule tout autour de la baie de Sydney.

Notre avion atterrissait en début d’après-midi. Le temps de déposer nos valises à l’hôtel et de revenir au centre-ville vers Harbour Bridge, il était 15h. Petit problème : sachant que les meilleurs points d’observation (Royal Botanic Gardens, Sydney Opera…) sont pris d’assaut dès 6h du matin et se voient complets à midi, où trouver un endroit qui ne soit pas archi-bondé et qui puisse nous fournir une vue convenable sur les feux d’artifice ??
Voici une carte qui nous a été plus qu’indispensable pour la recherche de notre petit coin de paradis de la pyrotechnie :

carte

http://www.sydneynewyearseve.com/vantage-points/

Cette carte, extraite du site officiel de Sydney New Year’s Eve, recense tous les points d’observation possibles du feu d’artifice du 31 décembre. Ce qui est cool, c’est qu’elle précise si l’accès au point est gratuit (bien évidemment certains sont payants…), les services proposés (vente de nourriture/boissons), la capacité, les horaires d’ouverture et surtout si le lieu est convoité par de nombreux visiteurs (capacité atteinte tôt dans la journée ou non).

Si comme nous, vous arrivez tard dans la journée (ou que vous avez la flemme d’attendre toute la journée depuis l’aube dans un parc…), préférez les points situés au nord du pont. Les parcs de ce côté sont plutôt délaissés par les gens. Nous avons parié sur Bradfield Park. Banco ! Vers 16h, il n’y avait pas foule sur les berges. Des familles, des couples, des groupes de jeunes étaient déjà installés à même le sol. Mais très vite, le parc se remplissait de monde. Plus que 5h à attendre avant le premier feu d’artifice, 8h pour le second. En se pressant à l’hôtel, on avait oublié de prendre de quoi s’occuper pendant tout ce temps… **sigh**…

Mais l’attente en vaut la chandelle (oui l’attente, pas le jeu…) ! Placés au pied de l’Habour Bridge, nous avions peur de louper une partie du spectacle. Quelle ne fut pas notre surprise lorsque des feux d’artifice ont explosé depuis le pont, juste au-dessus de notre tête !! Frissons garantis !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos principaux conseils pour un réveillon mémorable à Sydney :

  1. Arriver à l’aube si vous souhaitez assister aux feux d’artifice dans les lieux les plus convoités, sinon dirigez-vous vers les parcs du Nord de Sydney (meilleur compromis vue + moins d’heures d’attente)
  2. Amenez de quoi vous occuper. Livres, consoles, cartes, guitare…Ou votre imagination pour parler de tout et surtout de RIEN avec jules et vos voisins. Je vous rassure, il y a quelques attractions pour passer le temps telles qu’un petit spectacle avec des hélicoptères et des canadairs, un défilé de bateaux lumineux sur la baie…Des camions diffusent de la musique tout au long de la soirée.
  3. Amenez de quoi vous couvrir. Quand la nuit tombe et qu’on n’ose pas trop bouger (sinon des petits malins vous piquent la place !), on a vite froid !
  4. Amenez de quoi manger et boire. Attention : dans la majorité des cas, on n’a pas le droit d’apporter des bouteilles en verre et d’alcool. Les bouteilles en plastique doivent être scellées (neuves) => il y a un contrôle à l’entrée du parc. On peut seulement consommer l’alcool vendu sur place.

 

Que faire à Sydney et aux alentours

  • Une petite ballade autour de la baie de Sydney : se détendre au Royal Botanic Gardens avant de monter les marches de l’illustre Opéra (et à l’occasion, assister à un concert ou à un magnifique opéra!). Ensuite, direction The Rocks pour flâner sur les quais de Circular Quay tout en admirant les touristes grimper l’Harbour Bridge (si ça vous tente, c’est ici. Mais c’est cher…).
  • Chinatown et l’incontournable Paddy’s Market : existe depuis 150 ans. Le plus grand marché de Sydney avec des stands de nourriture, vêtements, souvenirs, gadgets… Il y en a pour tous les goûts !
  • Une superbe adresse découverte par hasard : Emperor’s garden restaurant. Lors d’une visite de Chinatown, nous sommes tombés sur une longue queue devant un stand qui vendait on-ne-sait-quoi. Avec jules, on s’est dit : si des gens sont prêts à faire 30 minutes de queue pour quelque chose, c’est que ça doit être bon. Et on n’a pas eu tort : ce fut l’un des rares orgasmes culinaires que j’ai eu de toute ma vie. Une dame manipulait une machine mystérieuse qui crachait de petites boules frites fourrées à la crème (« Cream Puffs »). C’est tout simple mais tellement bon ! Si mes souvenirs sont bons, ça coûte 11$AUS pour 40 bouchées (corrigez-moi si je me trompe). S’il y a une seule adresse à retenir à Chinatown, c’est bien celle-ci ! Mon jules se damnerait pour en manger à nouveau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Mater un film dans le plus grand IMAX du monde. J’avais un fan de Star Wars à mes côtés. Obligés d’aller voir l’épisode 7 sur un immense écran incurvé. Oui, c’est impressionnant mais le prix d’une place l’est encore plus…Petit conseil : réserver plusieurs jours à l’avance sinon vous risquez de vous retrouver sur les places du côté, et ça c’est naze.

 

  • Faire une randonnée aux Blue Mountains (à environ 1h30 de Sydney).
    Ce sont les émanations des feuilles d’eucalyptus qui donnent la couleur bleutée aux montagnes (elles n’étaient pas vraiment bleues lorsque nous y étions à cause de la pluie). Amoureux de la nature, cet endroit est fait pour vous ! Nous avons adoré explorer les Blue Mountains malgré l’orage (oui, oui !). Vous pourrez découvrir la diversité des paysages, de la faune et de la flore. Vous rencontrerez des panoramas à couper le souffle, des cascades, des précipices…Attention toutefois à la météo : n’y allez pas quand il fait trop chaud, le risque d’incendie est très élevé. Manque de chance, pour nous, c’était l’inverse : on s’est fait surprendre par un orage. On a dû écourter la randonnée. On était dégoutés. Notre conseil quand le temps est pluvieux (ou s’il a plu récemment) : apporter un bon k-way bien sûr et surtout se couvrir les jambes (chaussures de marche et chaussettes montantes + pantalon). Sinon, les sangsues se feront un malin plaisir à vous bouffer le mollet (Jules pourra témoigner…).Notre randonnée :

    • Les 3 sisters et les 999 marches : les 3 sisters sont des formations rocheuses et qui selon la légende, renferment trois soeurs. 2h de marche.

Il y a très très longtemps…Trois soeurs, ‘Meehni’, ‘Wimlah’ et Gunnedoo’ vivaient dans la tribu aborigène de Katoomba…Les 3 soeurs tombèrent amoureuses de 3 frères d’une autre tribu ce qui engendra une virulente bataille entre les deux tribus rivales. Pour protéger les soeurs, un sorcier de la tribu de Katoomba les changea en pierre mais mourut malheureusement pendant le combat.

D’après Guide-australie.com

[NB : selon Wikipédia, cette histoire a été inventée de toute pièce par l’industrie du tourisme pour « donner plus de charme au lieu »]


Blackheath – Grand Canyon : 3h30 (fait à moitié)


Et il y a encore pleins d’autres parcours à découvrir. Donc les amis, à vos chaussures  🙂

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s